Mode

Date des soldes d'hiver 2021 repoussée : début décalé au 20 janvier



Quelles dates pour les soldes d'hiver 2020 ?

C'est le 4 décembre dernier que l'annonce avait été faite. Au micro de Sud Radio, Alain Griset, le ministre délégué aux PME, révélait la décision de décaler les dates des soldes d'hiver 2021 de deux semaines. Censés débuter le 6 janvier, ils commenceront finalement le 20 janvier et dureront jusqu'à la semaine du 16 février. Une façon de permettre aux commerçants d'écouler pendant quinze jours supplémentaires leurs collections au prix fort. Privés pendant un mois d'activité, du 30 octobre au 28 novembre 2020, lors du second confinement et de la fermeture des boutiques dites non essentielles, ils espèrent que ce délai de deux semaines leur permettra d'absorber en partie les difficultés rencontrées sur la saison automne-hiver 2020-2021. 

Des nouvelles dates de soldes en question durant le confinement

Les professionnels du retail se sont prononcés. Du 1er au 7 avril, l'organisateur du plus grand salon professionnel en France, le Who's Next, a sondé près de 4 735 acteurs du milieu sur la problématique. 88 % d'entre eux se sont montrés favorables à un report des dates de quatre à huit semaines. Toujours interrogé par le HuffPost, Francis Palombi, explique :"Nous n'avons rien vendu depuis deux mois, résultat, nos commerçants souhaiteraient pouvoir écouler leur stock de printemps au juste prix, avant d'entamer des démarques." Une demande qui a été entendue par le gouvernement. Les soldes d'été 2020 ont donc été reportées, et, dans le sillage du nouveau confinement automnale, les soldes d'hiver 2021 également.

Les promotions en question

Si on peu observer les conséquences directes de la crise du coronavirus a court terme sur la prochaine saison des soldes, c'est tout le système des promotions qui est pointé du doigt. Dans une lettre ouverte publiée le 12 mai sur BOF, des grandes maisons internationales comme Marine Serre, Thom Browne ou encore Dries Van Noten (qui porte le projet), réclamaient un décalage des saisons abordé précédemment en 2016. Ce dernier mènerait notamment à la disparition du Black friday qui "érode la rentabilité". En France, l'opération de relance post-confinement initiée par des grands groupes nommée "French days" fait polémique, jugée agressive pour les plus petits commerces. Des prises de position qui interviennent dans un climat de remise en cause générale de tout le système de (sur) consommation…



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *